Ondes : soigner la maladie imaginaire

Les personnes prétendument « électrosensibles » ne sont pas plus capables que le reste de la population de savoir si elles sont exposées ou non aux ondes électromagnétiques. Par Stéphane Montabert, depuis Renens, Suisse. « La science cherche mais ne trouve pas », annonce pudiquement une dépêche de l’AFP au sujet d’un champ d’étude en plein essor, l’hypersensibilité aux… Poursuivre la lecture de Ondes : soigner la maladie imaginaire